Le RÉCIT est un réseau québécois de personnes ressources dédié au développement des compétences des élèves et des enseignants par l'intégration des technologies. Il est subventionné par le Ministère de l'Éducation du Québec (MEQ) en partenariat avec les commissions scolaires. Chaque commission scolaire se voit enrichie d'un service local du RÉCIT. De plus, dix services nationaux s'ajoutent à ce réseau. La coordination nationale est assurée par Monsieur Claude Lamb de la Direction des ressources didactiques du M.É.Q.

Le rôle du service local du RÉCIT est de travailler en contexte d'entraide, de partenariat et de partage d'expertise, en réseau et en direct, au développement des compétences des élèves du primaire et du secondaire par l'intégration des technologies. Le service local du RÉCIT assurera principalement la formation et le soutien des enseignants et des enseignantes dans le domaine des TIC, l'émergence pratique d'une culture de réseau et le développement pédagogique.*

Pour en savoir plus...

Les coordonnées du service local du RÉCIT de Saint-Hyacinthe :

2255, ave Sainte-Anne
Saint-Hyacinthe
Québec, Canada
J2S 5H7
(450)773-8401 poste 6517

*http://www.recit.qc.ca

Animation  / Nos écoles  / Historique  / Organigramme

Animation

Les formations dans les écoles se font à l'aide d'un laboratoire mobile de dix ordinateurs portables équipés de la technologie Airport (pouvant être réseautés et connectés à Internet sans fil). 

Nos écoles

La majorité des écoles utilise la plateforme Macintosh et, au primaire, les élèves intègrent l'ordinateur aux apprentissages en décentralisant les appareils dans les locaux de classe.Plusieurs écoles primaires et secondaires possèdent maintenant leur site Web et se sont même équipées d'ordinateurs portables avec connexion à Internet sans fil.

Historique

Au début, en 1988, le CEMIS faisait partie de l'ex Commission scolaire Val-Monts. Établi en Montérégie et dédié à l'ordre d'enseignement primaire, il s'est construit sur une base différente des autres CEMIS régionaux. Plutôt que concentré dans une seule école comme les autres CEMIS, le nôtre fut réparti différemment. Il rejoignait ainsi les orientations qu'il s'était données, et ce en rapport avec un modèle accessible et généralisable qui tiendrait compte des différents milieux ainsi que des différents choix technologiques. Son modèle unique était éclaté dans quatre écoles: une école-centre (Roméo-Forbes) et trois écoles satellites dont deux situées en milieu rural (Sainte-Hélène, Henri-Bachand) et 2 autres en milieu urbain (Roméo-Forbes et Saint-Charles Garnier). On pouvait retrouver, exploitées dans ses écoles les technologies Apple et Conterm. En ce qui concerne le budget, il était distribué également à chacune des quatre écoles concernées. Depuis son intégration, il est rattaché à la Commission scolaire Saint-Hyacinthe. Son modèle dit "éclaté" ayant bien joué son rôle d'adaptabilité aux différents milieux, a permis en grande partie que l'on se retrouve plusieurs années plus tard avec l'ensemble des écoles de la Commission scolaire installées sous un même modèle et fonctionnant à partir de la plate-forme technologique Apple. En 1988 comme actuellement, nos objectifs sont de quatre ordres : démocratiser le plus possible l'accès des jeunes à l'ordinateur en généralisant l'utilisation des nouvelles technologies d'écriture, expérimenter et innover dans un cadre interdisciplinaire, faire de la recherche-développement,rayonner en Montégérie. Aujourd'hui, de nouvelles écoles s'étant jointes à la Commission scolaire Saint-Hyacinthe, le RÉCIT croit devoir s'adapter à différents besoins. Le contexte de l'implantation d'un nouveau curriculum, l'enseignement en contexte technologique, les besoins de formation grandissants et les applications multi-plateformes viennent enrichir une culture de réseaux de plus en plus présente.  

Notre force : nos approches pédagogiques et notre type de gestion de classe nous permettant d'actualiser les compétences des élèves en contexte technologique!