L'introduction
Pour l'enseignant
Besoin d'aide? Pour Mac
Pour la coopération
Pour l'élève
Besoin d'aide? Pour Windows
Pour les parents
Les signets et références
Premier cycle du primaire
2e et 3e cycles du primaire
Portfolio numérique APOM


Un portfolio au secondaire? Quelle bonne idée! Mais un portfolio à l'école, à quoi cela peut-il ressembler?

Le présent site vous offre des outils qui vous permettront de mettre en place un portfolio dans votre classe. N'hésitez pas à les personnaliser (tout en respectant les conditions d'utilisation!). N'oubliez pas, surtout, les principes de base qui rendront le portfolio significatif pour l'élève et facile à gérer par l'enseignant:

Le portfolio...

  • appartient à l'élève : il en est responsable, le gère, le personnalise, s'implique;
  • est un outil d'apprentissage et de réflexion;
  • est un outil favorisant la métacognition;
  • n'est pas un cahier d'exercices: l'enseignant n'a pas à tout voir, tout corriger, tout contrôler... cette responsabilité incombe à l'élève;
  • permet de laisser des traces des démarches d'apprentissage;
  • n'est pas un outil qu'on doit rendre uniforme pour tous les élèves du groupe;
  • permet d'évaluer en cours d'apprentissage mais permet surtout la régulation;
  • est un bel outil de communication entre les parents, les enseignants, les intervenants et l'élève;
  • est de préférence transdisciplinaire: un élève, un seul portfolio pour plusieurs disciplines;
  • peut durer plusieurs années de scolarité;
  • permet à l'élève de mieux se connaître en ce qui a trait à ses aspirations scolaires et professionnelles.

Le portfolio numérique...

  • permet d'insérer ce qu'on ne pourrait ajouter au portfolio papier (sons, vidéos, images numériques, travaux électroniques...);
  • permet de partager, rapidement et facilement, nos réflexions avec l'enseignant, les parents et les pairs;
  • est accessible à la maison, à l'école, à la bibliothèque, sans avoir à transporter quoi que ce soit;
  • est sécuritaire (droits d'accès, mots de passe...);
  • est stimulant pour l'élève!
  • dure facilement plusieurs années, sans s'abîmer!

Le texte qui suit est un extrait d'un article publié par Suzanne Harvey sur le site "Le grand monde du primaire" en juin 2001. Merci à Pierrette Proulx, conseillère pédagogique en français, d'y avoir mis son grain de sel!

Apprendre, progresser, tracer son chemin, communiquer, évaluer : autant de bonnes raisons d’utiliser cet outil.

Qu’est-ce que le portfolio?

Cet outil existe depuis longtemps déjà. À l’origine le portfolio professionnel permettait à l’auteur de faire valoir ses compétences auprès d’un éventuel employeur. Dans le milieu scolaire, l’habitude a souvent voulu qu’on y collecte les meilleurs travaux des élèves.Plusieurs auteurs distinguent maintenant trois vocations à cet outil : le dossier d’apprentissage, le dossier d’évaluation et le portfolio de présentation.Dans le contexte actuel, plusieurs enseignantes et enseignants tentent de conjuguer les trois volets afin de constituer un outil pertinent à la fois pour les parents, les enseignants et surtout pour l’élève.

Quelle intention pédagogique supporte l’utilisation du portfolio?

Le portfolio permet à l’élève d’identifier les éléments significatifs quant à la progression de ses apprentissages. Cet outil se veut alors le reflet du cheminement de l’élève de même qu’un complément indispensable au bulletin scolaire visant à informer les parents et à orienter leur soutien. Aussi, l’analyse du portfolio permet à l’enseignante d’ajuster ses interventions de façon adéquate.

Qui peut s’impliquer dans le portfolio scolaire?

Plusieurs intervenants interagissent dans les apprentissages du jeune. Son développement s’avérant global, il importe d’y impliquer les spécialistes des disciplines. C’est pourquoi ces derniers peuvent collaborer en incitant l’élève à laisser des traces de ses apprentissages à l’intérieur de leur discipline respective. L’orthopédagoque peut aussi y voir une occasion privilégiée de soutenir et encourager la progression de l’élève en difficulté d’apprentissage. L’implication des parents s’avère essentielle afin qu’ils puissent collaborer en portant un jugement constructif sur le portfolio de leur enfant. L’évaluation par les pairs permettra, entre autres, de développer le jugement critique ainsi que la dimension coopérative de l’évaluation. Bref, l’élève, les parents, les enseignants et enseignantes du cycle, les spécialistes, l’orthopédagogue, les professionnels non enseignants, la direction et les pairs viendront actualiser la raison d’être du portfolio : tracer l’histoire des apprentissages.

Que peut contenir le portfolio?

On y insère des outils d’observation, de consignation et d’évaluation des apprentissages mais aussi et surtout des travaux et projets choisis par l’élève et l’enseignante qui témoignent de ses démarches d’apprentissage et de sa progression en vue de devenir de plus en plus compétent. On n’y retrouvera alors pas que la production finale réalisée par l’élève, mais plutôt le chemin parcouru par celui-ci, qui témoigne des étapes du processus. Par ailleurs, il ne faut surtout pas négliger d’amener l’élève à en faire un outil de réflexion et de conscientisation au regard de son cheminement personnel et scolaire. Sans être exhaustif, voici une liste d’exemples de ce qu’on peut y insérer :

  • Une table des matières listant les éléments ainsi que les raisons qui justifient les choix
  • Des grilles d’observation et de consignation
  • Des grilles d’autoévaluation
  • Des tableaux résumant la progression des apprentissages
  • Des réflexions personnelles de l’élève et des enseignants
  • Un texte en plusieurs étapes de réalisation (plan, brouillon, révision, correction, production finale, évaluation et autoévaluation)
  • Des projets personnels
  • Des travaux scolaires qui témoignent d’une démarche d’apprentissage
  • Des travaux dont l’élève est fier
  • Des travaux témoignant de défis à relever
  • Des photographies de projets en trois dimensions
  • Des photographies prises dans un contexte de travail en coopération
  • Des photographies prises lors de sorties éducatives (qui peuvent d’ailleurs s’avérer un bon déclencheur à l’écriture)
  • Des courriels
  • Des lettres aux correspondants scolaires
  • Des travaux de sciences
  • Une production en arts plastiques accompagnée de l’exercice de base et de prises de notes sur les techniques utilisées
  • ...

Un scénario envisageable

La versatilité du portfolio rend ce dernier facile à gérer de même que plusieurs scénarios peuvent se vivre dans les écoles. Je vous propose ici une façon de faire qu’on retrouve actuellement dans plusieurs écoles.Tout d’abord, il faudra choisir le support à utiliser. Certains utilisent le cartable, d’autres la chemise à dossiers ou les boîtes. L’important est de choisir le support qui nous convient et qui permet une accessibilité et une gestion facilitantes. Personnellement, je préfère l’enveloppe indéchirable de grand format. Quatre enveloppes que l’enfant personnalisera seront utilisées dans une année. Les trois premiers portfolios serviront de dossier d’apprentissage, d’évaluation et de présentation. Chacun d’eux sera présenté aux parents par l’élève à la fin de l’étape et conservé à la maison par la suite. Chacun des portfolios fera l’objet d’une évaluation de la part des parents et de l’enseignante. Dans certaines écoles, le premier portfolio soutiendra la rencontre avec les parents.Le dernier portfolio de l’année donnera l’occasion à l’élève de démontrer ses compétences aux enseignants qui l’accueilleront en septembre suivant. Il s’agit donc d’un portfolio de présentation. Il importe qu’au point de départ, l’élève ait connaissance de ce fait.

Notre conception de l’évaluation et de la planification change...

Évaluer en cours d’apprentissage permet à l’élève de réduire l’écart entre son point de départ et le défi qu’il s’est donné. Dans cette optique, il faut distinguer l’acte d’évaluer de l’instrument d’évaluation.Je me rappelle avoir planifié mon enseignement en fonction des instruments d’évaluation qui m’étaient donnés, voire imposés... Aujourd’hui, je me vois, avec un plaisir savoureux, planifier autrement, c’est à dire en fonction des pistes que m’a fournies l’évaluation en profitant du contenu du portfolio. Ainsi, cette façon de faire permet à l’élève d’ajuster son tir en vue de poursuivre son chemin.

Le portfolio, est-ce un bulletin scolaire?

Non! Et le bulletin ne doit pas, à mon avis, ressembler à un portfolio non plus! Toutefois, le bulletin, outil de synthèse, devrait avoir la possibilité de se “glisser” tout naturellement à la fin du portfolio qui, lui, trace l’histoire des apprentissages relatant les étapes franchies par l’élève sur la voie de la compétence.

Signets Introduction Légende Pour les parents Table des matières L'affiche des raisons Retour portfolio pour les petits Tableau de coopération Grilles d'évaluation Tableaux pour les élèves Aide pour Windows Aide pour Mac